Les Thomas reprennent le resto du golf d’Henri-Chapelle

Nicolas Thomas et son épouse, Emilie.
Nicolas Thomas et son épouse, Emilie. - Arch. N.L.

Nouvelle aventure pour le couple Thomas. Le chef verviétois et sa femme Émilie ont décidé de quitter la cuisine du Royal Golf Club des Hautes-Fagnes, où ils officiaient depuis deux ans maintenant, pour tenter l’aventure dans un autre golf, celui d’Henri-Chapelle, cette fois-ci.

« L’opportunité s’est présentée à nous voici quelques mois et on l’a saisie », note le chef Nicolas Thomas. Il faut dire que le défi proposé est intéressant. « À Spa, c’est un club privé, ce qui fait qu’il n’y a que les membres qui peuvent venir alors qu’à Henri-Chapelle, tout le monde peut venir ». Autre élément qui a pesé dans la balance : les infrastructures du club d’Henri-Chapelle. Il dispose de dix chambres d’hôtel, de salles de séminaires, d’une salle de banquet et peut accueillir près de 100 couverts. « Et puis le club d’Henri-Chapelle compte trois fois plus de membres », ajoute Nicolas Thomas. Autant des raisons qui ont décidé de l’avenir du couple donc.

Débuts prometteurs

En place depuis le jeudi 1er mars, les débuts de Nicolas et Émilie Thomas au sein du restaurant du golf ont été assez intenses. « Le premier soir, on a fait une septantaine de couverts, pareil le samedi et le vendredi, on en a même fait 96 ! Ça part bien », atteste le chef. À ses côtés, deux autres personnes sont en cuisine et l’équipe en salle est composée de quatre personnes. « On a repris le personnel avec lequel on travaillait à Spa ainsi que certains déjà présents à Henri-Chapelle. Mais on n’est pas encore assez, on va certainement devoir prendre du personnel en plus », avoue Nicolas Thomas.

La carte du restaurant du golf a également été modifiée. Le chef fait la part belle aux plats de type brasserie, aux classiques. « Mais on proposera également des plats du jour ainsi que quelques suggestions un peu plus gastro. On a également un menu deux services à 25 euros », détaille-t-il.

Le chef Nicolas Thomas est bien connu dans la région. Il a notamment été aux commandes du restaurant du château Peltzer durant huit ans. Il était ensuite parti du côté du Luxembourg, au château d’Urspelt où il est resté trois ans avant de revenir dans la région au golf de Spa donc. Nul doute que les gastronomes de la région apprécieront le retour du chef dans un restaurant ouvert à tous cette fois !

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION