Spadel, 1er producteur de boissons belge à devenir une entreprise à impact positif

Spadel s’engage toujours plus dans l’écologie et le soutien aux initiatives locales.
Spadel s’engage toujours plus dans l’écologie et le soutien aux initiatives locales. - Archive Belga

L’ajout de cette ambition dans l’objet de l’entreprise sera soumis aux actionnaires lors d’une assemblée générale extraordinaire le 10 juin prochain.

« Il y a 10 ans, Spadel a décidé de structurer ses ambitions en matière de durabilité et a défini des objectifs à long terme afin de repousser ses limites. La volonté du Groupe était de s’améliorer à différents niveaux, notamment en matière d’emballages, d’émissions de carbone, de biodiversité et de gestion de l’eau. Ce parcours a été couronné de succès », annonce le groupe qui produit notamment les marques d’eau Spa et Bru.

Ainsi fin 2020, Spadel a atteint la neutralité carbone pour l’ensemble de ses sites et produits. Toujours l’an dernier, le Groupe a obtenu le certificat Platinum pour la gestion durable des ressources en eau sur le site de Spa Monopole. Il s’agit de deux premières en Europe pour un minéralier.

Dans quelques semaines, Spadel franchira une nouvelle étape en devenant le premier producteur de boissons belge à devenir une entreprise à impact positif. Outre la modification de l’objet de l’entreprise, Spadel ambitionne d’avoir un impact positif sur la nature, le consommateur, l’ancrage local et la collectivité au travers de 12 objectifs qui font partie de la nouvelle stratégie RSE du Groupe à l’horizon 2025.

Réinvestir 5 % dans la collectivité

Spadel sera donc très bientôt une entreprise à impact positif. Mais qu’est-ce que ça signifie ? Concrètement, cela veut dire que le Groupe a décidé d’aller encore un pas plus loin dans son soutien au tissu associatif et économique local en s’engageant à réinvestir 5 % de son bénéfice net au profit de la collectivité, au travers d’actions de solidarité, de journées citoyennes et de partenariats locaux dans tous les pays où il est actif : Belgique, Pays-Bas, France et Bulgarie.

Dans les mois et les années à venir, Spadel compte augmenter encore ses dons en produits, notamment au profit du tissu associatif et sportif local et de personnes en situation de précarité, mais aussi renforcer son soutien aux actions de solidarité de ses employés, ainsi que ses partenariats locaux. Un simple exemple : durant le premier trimestre de 2021, Spadel a soutenu un challenge de solidarité lancé par ses employés afin de récolter 50.000 € pour soutenir l’action de la Croix Rouge dans tous les pays où le Groupe est présent.

Pour Spadel, devenir une entreprise à impact positif impliquera aussi d’accroître encore la protection de la biodiversité et des ressources en eau, de recourir uniquement à des ingrédients d’origine naturelle pour ses produits, ou encore d’atteindre la circularité en matière d’emballages, le tout à l’horizon 2025.

La volonté de mettre en avant l’impact positif de Spadel est liée en partie à la crise causée par la pandémie de Covid-19, qui démontre plus que jamais l’importance de soutenir le tissu associatif et économique local. Le Groupe Spadel joue son rôle d’acteur local depuis des années, notamment en travaillant quasiment exclusivement avec des fournisseurs locaux et en n’exportant pas ses produits au-delà d’un rayon de 500 kilomètres de ses sources.

« La crise actuelle nous conforte plus que jamais dans l’idée que c’est la bonne stratégie à suivre, souligne Marc du Bois, le CEO de Spadel. C’est pour cela que nous avons choisi d’aller un pas plus loin dans notre nouveau plan stratégique RSE pour 2025. Cela cadre avec notre ambition plus globale d’obtenir la certification dite B Corp, aussi connue comme certification “B Corporation”, le plus vite possible. Il s’agit d’une certification octroyée aux entreprises reconnues pour avoir des effets bénéfiques sur la collectivité. C’est un signal très fort qui ne manquera pas, je pense, d’interpeller la jeune génération engagée. »

Marc du Bois.
Marc du Bois. - Spadel

En intégrant les notions de « local » et « ensemble » dans sa stratégie RSE 2025, Spadel réaffirme son envie de jouer un rôle majeur dans la relance de l’économie locale. Mais le Groupe a également d’autres ambitions en matière de responsabilité sociétale, comme le démontrent la présence des notions de « vert » et « pur » dans cette même stratégie. « Conscients de l’impact de nos actions, nous nous engageons à protéger, restaurer et repenser le monde qui nous entoure, en veillant à minimiser notre impact sur les ressources naturelles et sur les régions où nous opérons », affirme Marc du Bois, toujours dans le même communiqué.

En faveur des abeilles, des Tétras-lyre…

Parmi les initiatives de durabilité soutenues par le Groupe ces dernières années, on retrouve notamment un partenariat avec BeeOdiversity, une entreprise spécialisée dans les projets régénérateurs de biodiversité via les abeilles, mais aussi un engagement en faveur de la réintroduction des Tétras-lyres en Belgique, par exemple.

Spadel s’engage également dans la lutte contre les déchets sauvages, notamment en partenariat avec les communes de Spa et Stoumont.

Depuis 2018, le Groupe s’est aussi associé aux SeaCleaners. L’ambition de cette organisation est de lutter contre la pollution plastique océanique grâce entre autres au développement du Manta, le premier navire capable de collecter et de traiter les déchets plastiques en mer.

Enfin, le Groupe soutient le projet Water Access Rwanda, qui permet la réhabilitation de 35 puits détériorés au Rwanda, évitant ainsi l’émission de 400.000 tonnes de CO2. « Nous ne pouvons pas atteindre nos objectifs seuls. Les partenariats et la cocréation sont les bases solides sur lesquelles reposent nos activités », souligne Ann Vandenhende, CSR Manager chez Spadel.

Dans sa stratégie à l’horizon 2025, Spadel se donne donc les moyens d’avoir un impact positif en mettant l’accent sur l’économie locale, mais aussi sur la transition vers une production neutre en carbone, des emballages totalement circulaires et l’obtention de la certification B Corp. Pionnière du développement durable, l’entreprise s’engage à offrir l’eau la plus pure et la plus saine à tous ses consommateurs, tout en respectant la nature.

Plus d’infos sur le site dédié : Source of Change.

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION