La ministre de l’Énergie en visite à la centrale de Coo, en plein chantier

Des images quasi lunaires, sur le site du lac inférieur.
Des images quasi lunaires, sur le site du lac inférieur. - B. Fahy / Belga

Engie va augmenter de 7,5% la capacité de stockage de sa centrale de pompage et turbinage de Coo (1080 MW), près de Stavelot, en province de Liège. Un einformation que nous avions diffusée en juin 2019, et qu’a confirmée mardi l’entreprise à l’occasion d’une visite sur place de la ministre fédérale de l’Energie Tinne Van der Straeten (Groen). Le coût total du chantier est de 67 millions d’euros.

La ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straeten.
La ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straeten. - archives Belga

Pour Engie, il s’agit d’un chantier important pour le site, qui existe depuis près de 50 ans, mais aussi pour la flexibilité du système électrique en Belgique. Cela permettra aussi d’inscrire Coo encore plus dans la transition énergétique du pays dans les décennies à venir, avance le producteur et fournisseur d’énergie.

La centrale de pompage-turbinage fonctionne comme une gigantesque batterie de stockage de l’électricité grâce à l’eau déplacée entre son bassin inférieur et ses deux bassins supérieurs situés 250 mètres plus haut. Coo permet aujourd’hui de compenser les variations de production des énergies renouvelables intermittentes (le vent et le soleil) et contribue à l’équilibre du système en temps réel, souligne Engie.

Le centrale hydroélectrique de Coo.
Le centrale hydroélectrique de Coo. - P.Y. Bastin

La centrale est en effet capable de stocker ou de produire sur demande avec un temps de réponse de deux minutes, l’équivalent de la production d’une tranche nucléaire (1 GW) pendant près de 6 heures, soit la production à plein régime de plus de 300 éoliennes pendant ce même laps de temps, illustre l’entreprise.

Le fond du lac inférieur sera reprofilé.
Le fond du lac inférieur sera reprofilé. - PYB

Concrètement, d’ici le début 2025, la puissance de la centrale passera de 1.080 MW à 1.159 MW tandis que le volume de stockage passera de 6.000 MWh à 6.450 MWh. Cette augmentation de puissance de 79 MW correspond à celle de 26 éoliennes de 3MW. La croissance du volume de stockage de 450 MWh équivaut à la capacité de stockage de 31.000 batteries domestiques.

Le lac inférieur a été vidé.
Le lac inférieur a été vidé. - B. Fahy / Belga

Des travaux d’entretien et d’agrandissement du bassin inférieur avaient commencé le 15 avril avec la vidange de celui-ci. Ils s’achèveront d’ici la fin août. Un volume de 150.000 m3 de terres sera excavé, soit l’équivalent de 60 piscines olympiques.

Les travaux d’augmentation de l’énergie stockée commenceront, eux, cet été avec la rehausse de deux mètres des digues d’un des deux bassins supérieurs et dureront jusqu’en juillet 2023. Pas moins de 1.253.000 m3 de terres seront excavés, soit l’équivalent de 500 piscines olympiques. Cela permettra d’augmenter le volume de stockage du bassin à concurrence de 600.000 m3.

Le lac inférieur.
Le lac inférieur. - Y.B.

Enfin, les travaux d’augmentation de puissance débuteront en mai 2023 pour s’achever en mars 2025.

« L’agrandissement de la centrale à accumulation de Coo est une étape essentielle d’une transition vers 100% d’énergie renouvelable », souligne la ministre de l’Energie. «La centrale de Coo fonctionne comme une gigantesque batterie qui ajoute de la flexibilité et, ce faisant, soutient la poursuite de la croissance de l’énergie renouvelable», ajoute Tinne Van der Straeten.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Stavelot (prov. de Liège)province de Liège
Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION