Solidarités 2021: «Nous maintenons un événement de 1.500 personnes»

Les organisateurs n’envisagent pas de Solidarités à plusieurs milliers de festivaliers.
Les organisateurs n’envisagent pas de Solidarités à plusieurs milliers de festivaliers. - D.R.

Parmi les plus gros festivals en Wallonie, on retrouve évidemment celui des Solidarités. Les organisateurs avaient déjà donné rendez-vous aux festivaliers à l’été 2022 pour une formule « complète », préférant prévoir un événement quelque peu réduit cet été. Alors les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement vont-elles changer la donne ? Va-t-on pouvoir faire la fête fin août sur la Citadelle de Namur, « comme avant » ? Pas si simple, pour Denis Gérardy, directeur et programmateur du festival.

« Pour la première fois depuis de nombreux mois, il y a de réelles perspectives dans le monde de la culture. On peut s’en réjouir quand même », a-t-il réagi au micro de nos confrères de la RTBF. Mais ces perspectives ne permettent pas à l’organisation de mettre sur pied un festival comme les Namurois le connaissent et l’aiment.

« On est le 15 mai quasi, ça veut dire qu’on aurait 3 mois pour organiser un festival qui rassemblerait plus de 5.000 personnes, voire même jusqu’à 25.000 personnes. Ce n’est pas si simple que ça. Nous avions un plan pour un festival de 5.000 personnes, mais nous avons dû y renoncer vu la perspective. (…) Pas mal d’artistes nous avaient fait savoir qu’ils ne voulaient plus tourner en Belgique et en France au mois d’août.

Il est clair qu’il y aura des protocoles sanitaires stricts. Nous allons maintenir notre événement de plus petite ampleur prévu, de 1.000 à 1.500 personnes, tout en respectant scrupuleusement les protocoles sanitaires, parce que ça fait partie aussi de notre politique. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR