L’UNamur confirme la fermeture de l’Arsenal, 17 personnes perdent leur emploi

Mauvaise nouvelle pour le personnel et ses représentants syndicaux.
Mauvaise nouvelle pour le personnel et ses représentants syndicaux. - K.C.

Il n’y aura pas de miracle pour les 17 employés du restaurant universitaire de l’UNamur. L’Arsenal va bel et bien fermer, comme l’avait annoncé l’université le 20 avril. Cette annonce cause donc la perte des emplois des 17 personnes du restaurant, ouvert depuis 1980 sur le campus.

Le Conseil d’Administration de l’UNamur se réunissait ce lundi et a validé cette décision. L’université estimait qu’il existait un trop grand déficit, sur les dernières années, à hauteur de 700.000 euros par an, et un nombre trop peu élevé de clients, 300 par jour en moyenne (moins de 5 % de la population étudiante et des membres du personnel).

Une offre de restauration externalisée sur le parvis de la BUMP

L’université précisait également que les moyens mis dans l’Arsenal seraient alloués à d’autres besoins de la communauté étudiante et de la vie de campus.

Les actions de protestation des derniers jours n’ont rien changé.
Les actions de protestation des derniers jours n’ont rien changé. - V.L.

L’UNamur compte proposer une solution pour assurer la restauration des étudiants et membres de la communauté académique. Un prestataire externe devrait offrir une restauration sous-traitée, flexible et réduite sur le parvis de la BUMP.

L’université confirme dans un communiqué de presse avoir entendu les interpellations et être consciente de la vive émotion suscitée au sein de la communauté universitaire. Une « dynamique participative va être lancée et des garanties apportées », précise le texte. L’Arsenal « sera rénové et restera un lieu de convivialité et d’échange », « l’accompagnement des 17 personnes dont le contrat prend fin, fera l’objet de la plus grande attention », « une dynamique participative sera entreprise pour définir les moyens de lutter contre la précarité étudiante, envisager le futur de l’espace Arsenal, et dessiner la nouvelle offre de restauration ». L’UNamur assure qu’une « offre de restauration alternative sera organisée à l’Arsenal et prise en charge par un prestataire externe, avec une garantie de qualité et de prix comparables. »

Le communiqué indique aussi que la nouvelle offre de restauration sera proposée à l’Arsenal tant que le nouveau projet prévu sur le parvis de la BUMP ne sera pas finalisé.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR