20 mois de prison pour une place de parking à Dinant: «J’ai reculé dans son auto»

Pour une place de parking...
Pour une place de parking... - V.L.

Une peine de 20 mois de prison assortie d’un sursis probatoire a été prononcée, mercredi matin par le tribunal correctionnel de Dinant sur opposition, à l’encontre d’un homme poursuivi pour entrave méchante à la circulation et des coups commis le 1er mai 2019 à Dinant.

Une place de parking était à l’origine de l’altercation qui a opposé l’auteur des faits et la victime. «J’étais dans ma voiture devant la banque en double file. J’attendais qu’il sorte de sa place de parking, mais il galérait», a expliqué le prévenu lors de l’audience. J’ai fait un geste pour lui dire la distance qu’il lui restait. Il est ensuite venu à ma hauteur et m’a mis une gifle par la fenêtre de ma voiture. Je lui ai demandé de partir, car j’étais sous le coup d’un sursis, je voulais éviter les problèmes. J’ai même fait deux fois le tour de ma voiture par la suite pour l’éviter. Il a alors mis un coup de pied dans la carrosserie puis est parti».

Un geste qui a profondément énervé cet homme de 38 ans, qui a poursuivi le conducteur jusqu’à une station-service, où il l’a bloqué. «Il y a eu une empoignade et nous sommes tombés au sol. Un témoin est intervenu pour nous séparer. Je reconnais que j’ai ensuite reculé dans sa voiture avec la mienne», a ajouté le prévenu. Impulsif, ce dernier avait déjà été condamné pour un fait similaire à une peine de travail de 150 heures et à trois mois de prison pour une rébellion.

BELGA

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dinant (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers