Le déluge continue en province de Namur: suivez la situation près de chez vous

Dur réveil pour les gestionnaires des Capitaineries de Namur.
Dur réveil pour les gestionnaires des Capitaineries de Namur. - V.L.

La pluie ne laisse aucun répit à la commune de Rochefort, déjà fortement touchée par les pluies diluviennes de mercredi. Depuis trois heures du matin ce jeudi, des évacuations sont en cours à Jemelle. Une centaine de personnes ont été évacuées pour y passer la nuit dans des salles communales. « Une cellule de crise a été mise en place. Avec les différents participants, on s’assure notamment que tout le monde soit ravitaillé », explique la bourgmestre faisant fonction de Rochefort, Corine Mullens.

Il est fortement déconseillé de prendre la route à Rochefort. De nombreuses voiries sont d’ailleurs fermées à la circulation dans tous les villages. « En plus de conseiller aux citoyens de rester chez eux, je leur demande de se réfugier à l’étage et d’y rester pour éviter de rester coincer dans l’eau. » En milieu d’après-midi, toutes les personnes ayant demandé d’être évacuée l’ont été. « Et il n’y a pas d’incident à déplorer. Heureusement », rassure l’élue.

Du côté de Dinant, le site des Fonds de Leffe est entièrement sous eaux. Dans l’après-midi, les pompiers et la police ont évacué les plaisanciers coincés dans leur bateau près des Brasseurs. Les services de la Ville les ont emmenés vers la salle communale où sont rassemblés les sinistrés.

Les pompiers de la zone Dinaphi sont débordés depuis mercredi. Du côté de la zone NAGE, les appels les plus fréquents proviennent d’Andenne. De nombreuses rues se sont transformées en rivières sauvages. La rue de Tramais, notamment, est complètement sous eau. La circulation y est impossible. Les automobilistes qui s’y sont essayés ont dû rebrousser chemin. Les villages de Sclayn et de Seilles, quant à eux, sont fort touchés.

Rue de Tramais à Andenne.
Rue de Tramais à Andenne. - D.R.

À Thon-Samson, certaines routes sont fermées à la circulation. La camionnette de la commune d’Andenne, venue pour aider les sinistrés, est noyée sous l’eau.

La chaussée est inondée sur l’A15 (E42) à hauteur d’Andenne en direction de Mons. L’accès est fermé et la situation est aussi jugée dangereuse. Des coulées de boue sont aussi constatées sur la N921 dans les deux sens, ce qui rend le passage difficile. La situation est aussi qualifiée de dangereuse. Vers 11h30, certaines voiries ont été rouvertes à la circulation, notamment sur la N90 et la rue de Tramaka.

La cellule de crise communale s’est réunie pour enclencher la phase communale de crise. Un centre d’accueil pour la nuit a été établi à l’Andenne Arena où les riverains pourront être accueillis et logés. « Les riverains impactés par les inondations sont invités à rejoindre ce centre », indique la Commune.

Dans le nord de la province aussi

Ce jeudi, Namur n’est pas épargnée par les intempéries. Les quais de bord de Meuse ont d’ailleurs été fermés à la circulation.

Les quais namurois sont fermés à la circulation.
Les quais namurois sont fermés à la circulation. - V.L.

Obligés d’ouvrir la porte d’entrée pour laisser sortir l’eau.
Obligés d’ouvrir la porte d’entrée pour laisser sortir l’eau. - V.L.

La chaussée de Dinant à Wépion est traversée par des coulées d’eau torrentielles qui dévalent de la rue Lecomte. Certains riverains ont même vu l’eau traverser leur maison.

La police est présente chaussée de Dinant à Wépion pour réguler la circulation.
La police est présente chaussée de Dinant à Wépion pour réguler la circulation. - V.L.

La chaussée a été fermée à hauteur du magasin Carrefour.

Ces riverains de la chaussée de Wépion ont vu traverser l’eau par leur habitation.
Ces riverains de la chaussée de Wépion ont vu traverser l’eau par leur habitation. - V.L.
La force de l’eau est impressionnante.
La force de l’eau est impressionnante. - V.L.
La chaussée de Dinant à Wépion.
La chaussée de Dinant à Wépion. - V.L.

À Cognelée, la route de Wasseiges est sous eaux. Les hauteurs de Namur souffrent aussi. Et les sacs de sable disposés par les habitants, ne servent pas à grand chose.

Le niveau de l’eau monte rapidement.
Le niveau de l’eau monte rapidement. - C.H.

La terrasse des Capitaineries de Namur à Jambes a été emportée par le courant. Habituellement, la terrasse flotte paisiblement sur la Meuse.

La Capitainerie de Jambes, sous eau.
La Capitainerie de Jambes, sous eau. - V.L.
La terrasse flottante des Capitaineries de Namur a été emportée.
La terrasse flottante des Capitaineries de Namur a été emportée. - V.L.

Les Capitaineries de Jambes inondées en bord de Meuse.
Les Capitaineries de Jambes inondées en bord de Meuse. - V.L.

À Gembloux, « la situation devient problématique », alerte l’échevin des Travaux Gauthier de Sauvage. « Les ruisseaux sortent de leurs lits à une vitesse impressionnante. » De plus en plus de voiries sont fermées à la circulation, dans de nombreux villages de l’entité.

Des terres se sont éboulées, rue de Marsannay à Gembloux.
Des terres se sont éboulées, rue de Marsannay à Gembloux. - G.d.S.

Rappelons qu’il est conseillé et judicieux de prendre des photos, de se munir de vos documents administratifs et de prendre contact avec vos assurances.

Cet article sera mis à jour régulièrement dans le courant de la journée.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Province de Namur