Pannes de gaz et d’électricité: pas de retour à la normale avant plusieurs jours

20.000 ménages sont sans électricité pour l’instant dans la province de Liège.
20.000 ménages sont sans électricité pour l’instant dans la province de Liège. - EPA

Les équipes travaillent d’arrache-pied et des solutions provisoires sont mises en place, mais au vu de l’ampleur des dégâts, un retour à la normale n’est pas garanti avant plusieurs jours.

Même si la décrue s’amorce, le poste haute tension d’Elia de Pepinster est toujours sinistré, perturbant fortement l’alimentation en électricité des communes de Pepinster, Trooz, Aywaille, Olne et Sprimont.

Au-delà, la plupart des communes localisées dans la vallée de la Vesdre, de l’Ourthe et de l’Amblève sont aussi en partie sans électricité essentiellement à Tilff, Esneux, Chaudfontaine, Comblain, Chênée et Angleur.

Des efforts sont menés, cabine par cabine, pour tenter de ramener le courant et des groupes électrogènes sont réquisitionnés pour reconstruire le réseau, mais il faudra attendre plusieurs jours avant de pouvoir rétablir le courant partout.

Ores, gestionnaire de réseaux de distribution d’électricité et de gaz en Wallonie, indiquait jeudi soir également que plus de 21.000 ménages dans les communes de Baelen, Barvaux, Bomal, Cheoux, Durbuy, Eupen, Hampteau, Hodister, Hotton, Houffalize, Houyet, Limbourg, Marcourt, On (Marche-en-Famenne), Raeren, Rendeux, Rochefort, Warrizy, Spa, Theux et Verviers, étaient également touchées par ces coupures de courant. Ce qui porte donc le total pour ces deux opérateurs, à 41.000 foyers sans électricités en Wallonie.

Il est vivement conseillé aux personnes sinistrées qui reprennent possession de leur maison de ne pas tenter de relancer leurs installations électriques sans l’aval d’un électricien ou d’un organisme agréé.

Au niveau du réseau gazier, la conduite emportée par les eaux à Chênée ne pourra être réparée avant plusieurs jours et la décrue complète. Ainsi les communes et villages de Chaudfontaine, Trooz, Fraipont, Nessonvaux, Tilff et Embourg ne sont toujours pas alimentées en gaz. Il est impossible à l’heure actuelle, selon Resa, d’estimer le délai de rétablissement.

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION