Appel à témoins: un cycliste verviétois, directeur d’un centre Fedasil, renversé

Un véhicule de ce type est à l’origine de l’accident.
Un véhicule de ce type est à l’origine de l’accident. - PolFed

Un grave accident de la route s’est produit le 23 juillet dernier vers 7 h 45, Chaussée de Liège à Grâce-Hollogne. Un automobiliste a percuté Amaury Grégoire, un cycliste d’origine verviétoise, qui se rendait à son travail. Le chauffard a ensuite pris la fuite.

« Mon frère a travaillé durant plus de dix ans pour Médecins sans frontière, dans de nombreux pays. Il y a un peu plus d’un an, il est revenu habiter en Belgique pour être plus proche de la famille et de l’un de nos frères qui était malade. Il est directeur du centre Fedasil de Rocourt et s’était donc installé près de Bierset pour être entre la famille restée à Verviers et mon frère, décédé en juin, et sa famille », explique Quentin Grégoire, qui est d’ailleurs le commandant des pompiers verviétois.

Le Verviétois d’origine est grièvement blessé et toujours aux soins intensifs actuellement. « Depuis l’accident, il n’a plus de sensibilité au niveau des jambes. Pour l’instant, il est paraplégique. Les médecins ne savent pas encore dire s’il pourra retrouver de la mobilité ou non. Mais il est conscient et a le moral ! On espère qu’il pourra quitter l’hôpital prochainement pour rejoindre un centre de revalidation », espère Quentin Grégoire qui particulièrement dégoûté par l’attitude de l’automobiliste qui ne s’est pas arrêté après l’accident et qui a pris la fuite.

D’ailleurs suite à ce dramatique accident, le parquet de Liège, division Huy, a lancé un appel à témoins ce dimanche pour identifier le chauffard.

« Un cycliste a été très grièvement percuté par une Volkswagen GOLF 5 bleu ciel, modèle construit entre 2004 et 2007. Le véhicule fuyard devrait être endommagé au niveau du pare-chocs avant droit », indique le parquet qui demande à toute personne ou garagiste qui aurait des informations sur ce véhicule de prendre contact avec les services de police via le numéro gratuit 0800/30.300.

« Si vous êtes ce conducteur et que vous ne vous êtes pas encore manifesté auprès des services de police, si vous avez été témoin de ce délit de fuite, si vous connaissez le(s) propriétaire(s) de ce véhicule ou encore si vous avez des informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs ».

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers