Sophie Delettre veut renforcer la sécurité à Sol Cress et menace de durcir le ton

La bourgmestre de Spa menace de prendre des mesures plus contraignantes si la situation ne s’améliore pas vite.
La bourgmestre de Spa menace de prendre des mesures plus contraignantes si la situation ne s’améliore pas vite. - SP

À Spa, depuis quelque temps déjà, la Ville tente comme elle peut de gérer la situation à Sol Cress. Le problème étant le nombre de réfugiés accueillis, plus important que prévu, qui engendre différents soucis au niveau sanitaire et au niveau de la sécurité tant des Spadois que des résidents. La bourgmestre est bien décidée à régler ces problèmes. Peu convaincue par les explications de Svasta, elle envisage de prendre un arrêté de police qui imposerait différentes mesures que voici.

Le renforcement du gardiennage au sein du centre ainsi que sur le site des Thermes mais aussi l’adaptation du plan interne d’urgence et mise en œuvre d’un plan d’actions concrètes. L’évaluation objective de l’application au sein du centre du protocole sanitaire covid et la mise en œuvre stricte de celui-ci. Elle voudrait également un renforcement des activités à destination des résidents, le renforcement du personnel d’encadrement et de la formation de celui-ci.

« De plus, je souhaite imposer la limitation provisoire du nombre de personnes accueillies à 415 personnes, soit le nombre de personnes actuellement présentes, tant que les problématiques décrites ci-avant ne seront pas rencontrées et réglées », indique Sophie Delettre par communiqué. On notera qu’elle avait déjà essayé de fixer la limite à 300 personnes, avant leur arrivée, mais sa volonté n’avait pas été respectée. Si un arrêté est pris, en théorie, on ne pourrait plus augmenter ce nombre sans la prévenir comme ça avait été le cas par le passé.

« Il est évident que si la situation ne s’améliore pas rapidement, je serai contrainte d’envisager l’adoption de mesures plus contraignantes, et notamment la réduction du nombre de personnes accueillies, ne pouvant accepter plus longtemps que la gestion du centre génère des risques majeurs pour la sécurité et la santé publiques », termine-t-elle.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Spa (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION