Un chauffeur de camion a été condamné à 37 mois de prison pour trafic d’êtres humains

Illustration
Illustration - Belga

Trois Albanais ont été retrouvés dans la cabine de couchage de son camion à Oostkamp. Le parquet avait requis 37 mois.

Les faits se sont déroulés à la station-service De Warande à Oostkamp. Là, le 7 avril 2021, le suspect a fait monter à bord de son camion trois Albanais. Selon le parquet, cela se serait produit à la demande d’un gang de passeurs qui voulait les amener au Royaume-Uni. La police locale a rapidement intercepté le camion. Trois Albanais étaient effectivement cachés dans la cabine de couchage du conducteur.

Le chauffeur a été mis sous mandat d’arrêt, soupçonné de trafic d’êtres humains. Zhivko N. nie néanmoins toujours fermement toute implication. Selon ses propres termes, il devait juste emmener les Albanais à Furnes et ne savait pas ce qui allait leur arriver ensuite. Selon le ministère public, la version du prévenu n’est pas crédible.

Lors de son arrestation, le suspect était en possession d’une matraque, possession pour laquelle il a été jugé en procédure rapide. Lors de ce procès, la défense a fait valoir que cette arme prohibée lui servait à se défendre contre les migrants. Le 23 juin, N. a déjà été condamné à 1.200 euros d’amende pour ces infractions, dont la moitié avec sursis. Mercredi matin, il a été condamné à 37 mois de prison pour trafic d’êtres humains, dont un an avec sursis. Une amende de 24.000 euros lui est également réclamée, dont la moitié avec sursis.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique