Bagarre au foot: une commotion et des lacérations pour deux joueurs du FC Tülje

L’équipe dont les joueurs ont été agressés s’est exprimée sur Facebook.
L’équipe dont les joueurs ont été agressés s’est exprimée sur Facebook. - Pexels.Prétexte.

Nous vous en parlions ce dimanche : une rencontre de foot entre vétérans s’était transformée en une altercation musclée ce samedi à La Calamine. Selon les informations fournies par la police, un joueur avait été jeté au sol avant de recevoir un coup de pied au visage. « On ne sait pas encore exactement comment les joueurs en sont arrivés là mais une personne a été mise à terre. Alors qu’elle était toujours couchée sur le sol, elle a reçu un coup de pied au visage d’une chaussure de foot avec crampons. Deux ambulances et un médecin urgentiste sont descendus sur place pour s’occuper des blessés. Heureusement, la situation s’est rapidement calmée au club de foot », racontait la zone de police Vesdre-Gueule.

Sur sa page Facebook, le club du FC Tülje a donné une version un peu différente des faits. « Lors d’un match entre les équipes seniors du FC Tülje et une équipe visiteuse que nous ne voulons pas nommer, une altercation a eu lieu sur le score de 2-3. Lors d’un duel normal, un joueur de l’équipe adverse a évalué la situation différemment et a provoqué un de nos joueurs par des gestes, des coups de poing et des coups de pied. Les joueurs des deux équipes ont tenté de calmer la situation, mais sans succès », explique-t-on.

Toujours selon le club, la situation a dégénéré à tel point qu’un joueur du FC Tülje a reçu un coup volontaire qui lui a fait perdre connaissance pendant un court instant. « Alors que la situation semblait être sous contrôle, un autre joueur de l’équipe visiteuse est devenu violent et a fait tomber un deuxième joueur du FC Tülje au sol. Il n’a pas hésité à donner un premier coup de crampon au visage du joueur du Tülje FC allongé au sol, le blessant si gravement à l’œil qu’il a dû être recousu à l’hôpital. La situation a ensuite été maîtrisée. Les deux équipes ont été séparées et les joueurs violents de l’équipe visiteuse ont été immédiatement envoyés au vestiaire ».

Le club précise également qu’aucun médecin urgentiste n’est venu sur place et que la police est arrivée sur les lieux de l’agression 20 minutes après les faits.

« Heureusement, nos joueurs s’en sortent bien. Ils ont pu retourner dans leur famille le soir même après avoir été soignés à l’hôpital (commotion et lacération). Le FC Tülje est en contact avec l’équipe visiteuse, et les responsables se sont déjà excusés plusieurs fois pour les incidents. Le FC Tülje a été informé que les deux joueurs ne porteront plus jamais le maillot de l’équipe. Nous savons que l’équipe visiteuse est synonyme de fair-play et de respect et le FC Tülje ne jugera pas l’équipe négativement à cause de deux joueurs. La violence n’a pas sa place dans le football, surtout pas au FC Tülje ! Notre club veut être associé au sport et à l’engagement social et protège toujours ses propres joueurs. Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour que les joueurs soient tenus responsables. Nous ne voulons pas en dire plus à ce sujet ».

Nous avions contacté l’équipe adverse, en vain.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :La Calamine (prov. de Liège)Lontzen (c.f. Lontzen)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION