Voyeurisme à Houyet: il avait photographié et filmé trois mineures

Les faits se sont produits entre 2016 et 2018.
Les faits se sont produits entre 2016 et 2018. - D.R.

Trois ans de prison avec sursis probatoire ont été requis, mercredi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant, à l’encontre d’un quadragénaire poursuivi pour des faits de voyeurisme commis entre 2016 et 2018 à Houyet.

L’homme a photographié et filmé les trois filles de son ancienne compagne à leur insu. L’une avait plus de 16 ans, les deux autres avaient 10 et 6 ans au début de la période infractionnelle. Il avait notamment placé une caméra d’espionnage dans la salle de bains afin d’avoir des clichés d’elles dénudées. Une des jeunes filles est tombée par hasard sur des photos d’elle sur l’ordinateur de son beau-père et a dénoncé les faits.

Le prévenu avait également photographié sa voisine en petite tenue à son insu et prenait aussi en photo des dames de son village, toujours en cachette. « Il classait ses dossiers par âge et par partie du corps. Il avait même un dossier ’village’ sur son ordinateur », a indiqué le parquet de Namur.

En aveux, le prévenu n’a pu donner d’explications sur les faits commis. « Je me pose encore la question, j’y travaille en thérapie », a-t-il expliqué. La défense a plaidé la suspension probatoire.

Jugement attendu le 15 décembre.

Belga

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Houyet (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers