Namur: un tapis de pubs de 394 mètres déployé pour dire «non» à la pub (vidéo)

Photos
Une action qui n’est pas passée inaperçue.
Une action qui n’est pas passée inaperçue. - V.L.

V.L.
V.L.

Ce vendredi sur le temps de midi, à l’occasion du Black Friday, un tapis de publicités de près de 400m (394 mètres exactement) a été déroulé dans les rues commerçantes de la ville de Namur.

V.L.
V.L.

V.L.
V.L.

L’action était organisée par le collectif « Namur sans pub ». La police, pas mise au courant de la manifestation, a simplement contrôlé les identités des membres du collectif présents sur place.

V.L.
V.L.

« L’objectif, c’est de dénoncer l’omniprésence de la publicité qui crée de faux besoins, stimule la surconsommation, véhicule des représentations du monde problématiques et induit l’exploitation de la terre et des êtres humains », communique le collectif « Namur sans pub ». « La publicité joue un rôle pervers dans le système de production actuel. En effet, elle manipule les envies, crée des besoins artificiels et pousse à la surconsommation. L’impact social et environnemental de la production des marchandises que nous vendent les marques est pourtant incalculable. Quels territoires ont été détruits pour leur production et leurs profits ? Quels esclaves ont extrait les matériaux nécessaires à la fabrication de leurs gadgets? Dans ce système mortifère, la publicité a pour rôle de faire croire que cela se fait pour le confort et le bonheur des consommateurs. Elle légitime ainsi, pour les entreprises, l’exploitation de la planète et des êtres humains. »

« Les citoyens transformés en consommateurs »

Et le collectif de poursuivre : « Par ailleurs, la publicité véhicule des représentations du monde problématiques qui deviennent des injonctions : les corps sont standardisés (blancs, valides, fins,...), le bonheur se trouve dans la consommation, la compétition et l’envie deviennent des moteurs d’action, etc... En véhiculant ces représentations, la publicité façonne des comportements d’achat et transforme les citoyens en consommateurs au profit des entreprises. Pour «Namur sans pub», il est temps de supprimer la pub et de reconstruire des représentations solidaires et respectueuses de l’environnement. »

V.L.
V.L.

Des collectifs français ont déjà organisé des actions du même type, avec un tapis de pubs de 319m à Montpellier, 590m à Clermont Ferrand et 700m à Nantes. « Namur est la première ville belge à participer au challenge », conclut le collectif.

L’action s’est déroulée ce vendredi midi.
L’action s’est déroulée ce vendredi midi. - V.L.
V.L.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Aussi en PROVINCE DE NAMUR