Namur débloque 644.672 euros pour rénover l’école de Belgrade

L’école communale de Belgrade.
L’école communale de Belgrade. - V.Lorent

D’importants travaux vont bientôt pouvoir avoir lieu à l’école communale de Belgrade. Le conseil communal de Namur a décidé ce mardi soir de lancer la mise en conformité ‘chauffage et électricité’ de l’établissement. Ce n’est pas rien : le coût estimé des travaux est de 644.672 euros, TVA comprise.

Une mise en conformité devenue indispensable pour l’école de Belgrade.
Une mise en conformité devenue indispensable pour l’école de Belgrade. - V.Lorent

Le chantier permettra d’abord de remplacer le système de chauffage, à savoir les chaufferies de l’école primaire, de l’école maternelle, de la maison du dentiste, de la salle de gym et de la conciergerie. Les conduites de gaz seront aussi remplacées. Mais ce n’est pas tout, prévient l’échevin Tanguy Auspert (cdH). « Ce lot comprend également l’amélioration du système de ventilation des sanitaires et de la salle de gym, via une nouvelle centrale de traitement de l’air. »

Côté électricité, de vieux tableaux électriques ne sont plus aux normes. Ils seront remplacés. Leur nombre sera aussi augmenté. Une grande partie de l’éclairage sera également changée. Un système de détection d’incendie sera placé dans la salle de gym et les équipements électriques présents dans cette pièce seront déplacés vers la conciergerie.

L’extension de Bouge Centenaire avance

Un dossier concernant une autre école communale a lui-aussi avancé au conseil communal. L’école de Bouge Centenaire est à l’étroit. Un projet d’extension existe : il devrait coûter autour d’1,2 million € et prévoit la démolition des modules préfabriqués, d’une aile complète de l’école, tout ça pour bâtir une extension. Un subside a été sollicité auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour réaliser ce chantier.

Pour que tout soit prêt en cas d’octroi du subside, les conseillers communaux ont lancé ce mardi le processus de désignation de l’auteur de projet. Ce dernier devra effectuer le relevé des bâtiments et abords, rédiger les p.-v. lors des réunions, préparer l’avant-projet, réaliser les études techniques, élaborer tout le dossier… Cette mission devrait coûter autour de 170.000 euros à la Ville.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Bouge (c.f. Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR