Handicapé, il avait demandé à un ami de tuer son ex-compagne à Namur

Son complice n’avait pas pu aller au bout.
Son complice n’avait pas pu aller au bout. - ILLU/PHN

Cinq ans de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive déjà subie ont été prononcés, jeudi par le tribunal correctionnel de Namur, à l’encontre d’un homme poursuivi pour avoir commandité une tentative d’assassinat, le 23 septembre 2015 à Namur. Celui qui devait passer à l’acte à quant à lui été acquitté.

Tétraplégique, le principal prévenu a demandé à un de ses amis de tuer son ex-compagne contre une somme de 1.250 €. Sous la pression, celui-ci a accepté. Le « commanditaire » l’a conduit à Saint-Servais, village de son ex, lui a précisé où elle habitait et lui a fourni un marteau. « L’exécuteur » s’est toutefois dégonflé au dernier moment. Il a laissé le marteau dans l’immeuble et est repassé par un lavoir pour se débarrasser de ses vêtements.

Plus tard dans la soirée, il s’est dénoncé à la police après que le commanditaire lui a envoyé un sms lui demandant si « cela avait été ».

Belga

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Saint-Servais (c.f. Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers