Une avenue Patrice Lumumba va être inaugurée à Mons

Patrice Lumumba.
Patrice Lumumba. - AFP

Patrice Lumumba est considéré par le peuple congolais et sa diaspora comme un héros national sans qui l’indépendance du pays n’aurait pas été possible. Il a payé de sa vie son combat historique contre le colonialisme. Devenu Premier ministre le jour de l’indépendance, le 30 juin 1960, Patrice Lumumba a occupé ce poste 67 jours seulement, avant d’être révoqué, puis assigné à résidence, arrêté ensuite, et transféré enfin au Katanga, pour y trouver la mort le soir même. En 2002, la Belgique présentait des excuses publiques pour la responsabilité morale qu’elle a eue dans l’assassinat de Patrice Lumumba, alors qu’il n’était âgé que de 35 ans.

« Avec le collège communal, nous tenions depuis longtemps à poser ce geste symbolique. Il met en valeur le combat pour l’indépendance du Congo et témoigne de l’importance que nous accordons à nos liens avec ce pays et sa population », déclare le bourgmestre Nicolas Martin.

Communauté congolaise

À Mons, la communauté congolaise représente 1.177 citoyens. « Soulignons par ailleurs que l’identité montoise a été pleinement adoptée par de nombreux Congolais. La communauté montoise est la principale communauté belge à Kinshasa et le Doudou y a même été transposé chaque année ! », souligne la Ville de Mons.

Plus précisément, c’est la partie du chemin de l’Inquiétude et de l’avenue des Bassins, située à partir de la rue Jacques Prévert jusqu’à l’avenue Abel Dubois qui est renommée. D’un point de vue purement administratif, ce changement de dénomination évite toutes les modifications pour les logements existants du début de la rue (du numéro 2 au numéro 10) ainsi que les sociétés y ayant leur siège social.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE