Qui est Amaury Bertholomé, futur directeur du circuit de Francorchamps?

Qui est Amaury Bertholomé, futur directeur du circuit de Francorchamps?
Jean-Luc Patars

Au mois d’août dernier, nous avions été interpellés par la verve et l’enthousiasme d’Amaury Bertholomé qui, en sa qualité de président de l’Abbaye de Stavelot, y recevait une série de personnalités appelées à célébrer un événement dédié à la voiture de course ancienne, quelques jours avant le Grand Prix de Francorchamps.

Celui qui est aussi l’actuel chef de cabinet de Pierre-Yves Jeholet (MR), Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a visiblement usé des mêmes atouts – notamment – pour convaincre le bureau de chasseurs de tête Hoffman & Associates, chargé de trouver un nouveau directeur pour le circuit parmi les plusieurs centaines de candidatures qui lui auraient été adressées ! « Sudinfo » a publié cette information dans ses éditions de La Meuse, ce mardi. Et le Conseil d’administration du Circuit de Spa-Francorchamps devrait entériner cette candidature mercredi.

Lourde succession

Amaury Bertholomé sera donc appelé à prendre la lourde succession de Nathalie Maillet, disparue tragiquement le 15 août dernier. Une prise en main qui va se dérouler au moment où le circuit subit de très gros travaux de modifications du tracé, et surtout de construction de nouveau bâtiments, en face des « stands 24 Heures » ainsi que dans le célèbre Raidillon. Ces travaux, administrés pour la coquette somme de 80 millions d’euros, sont appelés à améliorer les infrastructures d’accueil (et VIP) notamment, mais aussi (voire surtout, comme le désirait Nathalie Maillet), pour accueillir le retour des motos à Francorchamps. Une première étape sera franchie à cet effet début juin, avec le retour des 24 Heures de Spa.

Bien d’autres tâches attendront encore le nouveau directeur, notamment en marge du Grand Prix de Formule 1, cette « vitrine sur le monde » que s’offre le gouvernement wallon, moyennant un débours récurrent de l’ordre de 6 millions d’euros chaque année.

Depuis une dizaine d’années au service de la Région wallonne

Diplômé de l’Université de Liège en Management international, et détenteur d’un certificat en Finances publiques, le Stavelotin Amaury Bertholomé a rejoint le MR au Parlement de Wallonie fin 2014. Il y a assuré plusieurs mandats, et s’est notamment consacré au circuit pendant une bonne année, en 2017 et 2018. Il a ensuite rejoint la Sogepa dont on connaît le rôle de « bras financier » appelé à soutenir le circuit de Francorchamps ainsi que le Grand Prix de Belgique de F1. En plus de son rôle de chef de cabinet du Ministre-Président Jeholet, il est également administrateur à la Sonaca, et a donc pris la présidence de l’Abbaye de Stavelot depuis une bonne année. En plus du français, il parle l’allemand, l’espagnol, l’anglais et le néerlandais.

Nous avons vainement tenté de joindre le président du CA du circuit, Melchior Wathelet, pour obtenir un commentaire sur cette nomination très attendue depuis plusieurs mois.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Belgique

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Moteurs