Les citoyens consultés dans 5 communes pour redéployer l’offre de transports publics

Le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry.
Le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry. - V.L.

Le SPW Mobilité et Infrastructures, le ministre Philippe Henry et l’Opérateur de Transport de Wallonie (le TEC) lancent Mobilli, un dispositif d’information publique et de participation citoyenne pour penser le réseau wallon de transports collectifs de demain comme alternative à la voiture individuelle.

Le projet concerne une première zone touchant cinq communes namuroises : Gembloux, Sombreffe, Sambreville, Jemeppe-sur-Sambre et La Bruyère. Les collèges communaux, les écoles, l’hôpital CHRVS et l’Union Wallonne des Entreprises soutiennent cette démarche.

Sur base des propositions d’évolution de l’offre de transport public établies par des experts régionaux et locaux, c’est aux habitants de chaque zone concernée qu’un appel est lancé via deux ateliers participatifs sur le terrain et une plateforme en ligne mobilli.wallonie.be, pour les citoyens connectés.

Ces avis, collectés en début d’année 2022 par le facilitateur régional désigné, serviront à affiner le projet de refonte de l’offre TEC et à identifier des actions susceptibles de la rendre plus attractive et plus accessible.

Le scénario préférentiel d’évolution des lignes de bus sera soumis pour avis officiel à l’Organe de Consultation du Bassin de Mobilité de Namur.

Premier atelier le 19 février

Le TEC vise une mise en œuvre du nouveau réseau sur la zone en été 2023, en parallèle du développement de points d’intermodalité progressivement aménagés et équipés de solutions de mobilité complémentaires aux réseaux de train et de bus.

« Cette initiative s’inscrit dans la nécessité d’œuvrer ensemble pour une mobilité plus durable, plus collective, plus active et surtout mieux adaptée aux besoins de tous les Wallons », souligne le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry.

La signature de Mobilli traduit bien ce mouvement : « Avec Mobilli, en route vers la mobilité de demain. »

La mascotte Billi, porte-parole de cette initiative, est à l’écoute des citoyens.

« Le but est de rendre les services de transports collectifs plus attractifs, plus accessibles, plus sûrs et mieux intégrés, et de décliner d’ici 2030 cette initiative sur l’ensemble du territoire wallon », précise Etienne Willame, Directeur général au sein du Service Public de Wallonie en charge de l’Autorité Organisatrice du Transport.

Pour participer à l’évolution de la mobilité de ces cinq communes, rendez-vous de janvier à mars 2022 sur mobilli.wallonie.be pour vous inscrire aux ateliers participatifs ou pour directement donner votre avis en ligne. Le premier atelier aura lieu le samedi 19 février à Gembloux.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Province de Namur