Un scientifique russe accusé d’avoir espionné le programme spatial Ariane

Un scientifique russe accusé d’avoir espionné le programme spatial Ariane
AFP

Un scientifique russe travaillant dans une université bavaroise a été mis en accusation en Allemagne, soupçonné d’avoir espionné le programme spatial européen Ariane pour le compte de Moscou, a annoncé le parquet allemand jeudi.

L’homme, seulement présenté par la justice allemande comme étant Ilnur N., avait été arrêté en juin dernier alors que la justice lui reproche d’avoir collecté des informations pour la Russie « dans les différentes étapes de développement du lanceur européen Ariane ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde