«La caisse ou je te plante»: le jeune homme voulait voler un boucher à Couvin

La boucherie braquée et des tags.
La boucherie braquée et des tags. - SP

Quatre ans de prison ont été requis ce jeudi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant à l’encontre d’un jeune homme né en 2000 poursuivi pour une tentative d’extorsion, des vols, des coups et des dégradations commis en 2018 et 2019 à Couvin.

Le prévenu aurait fait irruption dans une boucherie couvinoise, armé d’un couteau, le 9 octobre 2019. « Il s’est rendu dans la cuisine où se trouvaient le boucher et sa compagne. Il a dit deux fois « la caisse ou je te plante ». Il a mis le couteau sous la gorge du boucher. Ce dernier a réussi à s’extraire et à se saisir d’un de ses couteaux pour le mettre en fuite », indique le parquet de Namur.

Le couteau et le pull décrits par le boucher ont été retrouvés chez le prévenu. Son ADN était présent sur le tablier du boucher.

L’auteur présumé des faits nie catégoriquement et incrimine un mineur qui vivait chez lui à qui il avait donné son pull. Un possible transfert d’ADN est plaidé par la défense.

Le prévenu aurait aussi dégradé un véhicule à la carrière de Couvin et d’autres véhicules, rue Albert Collard avec de la peinture. Des faits qu’il a aussi imputés au mineur qui vivait chez lui.

En revanche, il a reconnu avoir volé de l’outillage, une remorque, un vélo et des sacs de pellets au préjudice du Domaine St-Roch et avoir porté des coups à deux personnes, en décembre 2018 et septembre 2019. Jugement le 24 février.

BELGA

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers