Défense: la Vision stratégique de la ministre attendue au Conseil des ministres

Ludivine Dedonder, ministre PS de la Défense.
Ludivine Dedonder, ministre PS de la Défense. - Photo News

Cet effort budgétaire va mener le budget de la Défense à 1,54 % du PIB en fin de décennie, là où l’Otan fixe pour objectif un budget à 2 % du PIB en 2024.

Le plan de la socialiste a reçu le nom de « Plan Star », après son « Plan Pop » (pour « People Our Priority ») présenté l’an dernier, axé sur le personnel de la Défense. Ce dernier prévoyait le recrutement assez rapide de 10.000 militaires et une augmentation du nombre de civils au sein de l’organisation (de 5 % à 15 %).

« Pop, Star, c’est moderne, le ton est donné, la partition est connue, en avant la musique ! », a commenté la ministre PS vendredi matin en radio, au micro de la RTBF (La Première).

Elle a rappelé que l’augmentation de budget vise avant tout à « investir dans l’humain ». La Vision stratégique actualisée, initialement attendue l’an dernier, définit un « trajet de croissance » pour atteindre une Défense de 29.000 personnes en 2030, ajoute-t-elle. Là où la Vision stratégique approuvée en 2016 visait 25.000 personnes.

La cybersécurité y tient une place de choix, avec la mise en place « d’un commandement cyber dès la fin de cette année ». Différents investissements en matériel devraient également être confirmés, comme le rappelle aussi le quotidien Le Soir vendredi matin.

La Loi de programmation militaire (LPM) devra ensuite être adaptée.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique