Tempête Eunice: reprise du trafic ferroviaire dans la mesure du possible

Tempête Eunice: reprise du trafic ferroviaire dans la mesure du possible
Belga

La circulation des trains a repris « où c’est possible » à 18h00, a annoncé Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire.

Le trafic avait été interrompu sur plusieurs lignes en raison des fortes rafales de vent dues à la tempête Eunice, vendredi à 14h00. Les deux Flandres ainsi que les grandes lignes autour d’Anvers avaient été mises à l’arrêt. Sur d’autres lignes, la vitesse a été limitée à 80 km/h.

Entre Jette et Opwijk, un train a percuté un toit d’abri de jardin. Les vingt passagers à bord ont dû poursuivre leur voyage en bus.

Entre Braine-l’Alleud et Linkebeek, ce sont des éléments métalliques qui perturbent le trafic.

Les chutes de branche et d’arbre causent d’autres difficultés dans le Brabant flamand (Diest-Zichem), ainsi qu’à Coxyde ou encre Schulen (Limbourg).

La situation a par ailleurs pu être rétablie à plusieurs endroits, notamment à Zaventem, Diegem et Torhout (Flandre occidentale).

À Mons, une toiture d’habitation menace de tomber sur les voies. Les pompiers ont demandé l’arrêt des circulations.

Le trafic est aussi interrompu entre Mouscron et Froyennes. Les barrières de plusieurs passages à niveau ont été arrachées par le vent. À Fleurus, une bâche s’est envolée dans la caténaire.

Des objets métalliques sont encore à l’origine d’une interruption de la circulation entre Namur et Andenne en raison d’objets métalliques dans les voies. Entre Gembloux et Rhisnes, c’est à cause d’un arbre menaçant de tomber sur les voies.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique