Le gouvernement compte se passer des centrales au gaz supplémentaires pour 2026

En intégrant déjà la capacité électrique des deux réacteurs nucléaires dans les calculs de production pour l’hiver 2026, le gouvernement entend ainsi donner un «signal clair» à l’énergéticien sur sa volonté de mener à bien, en temps et en heure, les négociations sur la prolongation, rapportent vendredi Le Soir et L’Echo.

Pour le gouvernement, le retour attendu -pour l’hiver 2026 déjà donc- du nucléaire écarte une fois pour toutes l’hypothèse, un temps avancée par la Creg, le régulateur fédéral, de devoir construire une troisième, voire une quatrième nouvelle centrale au gaz.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Doel (c.f. Beveren)Tihange (c.f. Huy)Huy (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Belgique