Pierre-Yves Jeholet interpellé par des syndicats avant le conseil communal de Herve

Les manifestants devant l’administration communale.
Les manifestants devant l’administration communale. - CGSP

Ce lundi soir, avant le conseil communal de Herve, les syndicats ont transmis au Réformateur et ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles toute une série de revendications. « Il y a eu une première manifestation à Bruxelles avec 10.000 personnes, une autre à Mons avec 7.000 mais on n’a aucune réponse aux questions que l’on a posées à la Communauté française, notamment en matière de taille des classes pour répondre aux besoins des enfants. On a beaucoup d’élèves en difficulté après la crise Covid, on se dit que ce serait profitable pour toute leur scolarité », explique Fabien Crutzen, permanent CSC.

L’évaluation des enseignants par des pairs est également mal perçue. « Ça n’a pas beaucoup de sens pour nous, et cette évaluation pourrait mener à des licenciements pour ceux dont ils estiment le niveau non suffisant ». La charge administrative continue par ailleurs à s’alourdir. Enfin, «on a une demande pour tout le personnel non enseignant, comme les ouvriers ou le personnel d’entretien, qui est sous-payé», continue le représentant syndical.

La discussion avec l’élu politique ne s’est pas bien déroulée. « On a des points de vue différents, il voit les choses en termes de chiffres alors que nous on voit les choses concrètes sur le terrain, beaucoup d’enseignants quittent le métier », a conclu le permanent.

De son côté, le ministre-président a rappelé la période difficile qu’a connue le secteur avec la crise Covid. « Il y a beaucoup d’aigreur et de frustration par rapport aux deux années que l’on vient de connaître», estime-il. « Maintenant, il y a des réformes qui sont prévues, celle des rythmes scolaires, dans l’intérêt de l’enfant, mais aussi le pacte d’excellence, on voit que les résultats en FWB ne sont pas à la hauteur des moyens investis. On va continuer à mener des réformes, en concertation avec les syndicats pour améliorer la qualité de notre enseignement ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION