L’église Saint-Georges, à Limbourg, reconnue comme patrimoine exceptionnel wallon

L’église a été endommagée et restaurée à plusieurs reprises.
L’église a été endommagée et restaurée à plusieurs reprises. - Limbourg tourisme

Le Gouvernement de Wallonie, à l’initiative de la Ministre du Patrimoine, Valérie De Bue, a arrêté la nouvelle liste des biens classés considérés comme « Patrimoine exceptionnel de Wallonie ».

Celle-ci compte désormais 12 nouveaux biens dont un tiers sont des témoins majeurs des 19e et 20e siècles.

Ce statut de « Patrimoine exceptionnel de Wallonie » offre une meilleure protection de ces biens et/ou la possibilité aux propriétaires publics ou privés de bénéficier d’un soutien plus important pour le financement des travaux de restauration.

Parmi les nouveaux monuments considérés comme « Patrimoine exceptionnel de Wallonie », on en retrouve trois en région liégeoise dont l’église Saint-Georges, à Limbourg.

Ce bien, classé comme monument depuis 1933, est reconstruit à l’emplacement d’une ancienne chapelle castrale dès le XIIe siècle et s’adjoint une massive tour à l’entame du XIVe siècle.

L’église renferme quelques trésors anciens comme une théothèque (1520), des fonds baptismaux (XVIe siècle) mais aussi de nombreuses pierres tombales de notables et de religieux.

« L’édifice, qui se signale à des kilomètres à la ronde, est l’un des éléments structurants de la ville haute. Son intégration comme monument à l’ensemble architectural déjà reconnu comme Patrimoine exceptionnel de Wallonie confère une protection plus cohérente et renforce la conservation d’un cœur urbain de grande qualité », rapporte le cabinet de la ministre De Bue.

Le buffet de l’orgue de l’église Saint-Mathias, à Flémalle, et la tente Napoléon du château de Sélys-Longchamps ont également été ajoutés à la liste.

Le caractère exceptionnel des anciens thermes de Spa étendu

Les anciens Thermes, en pleine rénovation.
Les anciens Thermes, en pleine rénovation. - O.G.

Le gouvernement wallon a également arrêté, dans cette liste actualisée de biens classés comme patrimoine exceptionnel, l’extension du caractère exceptionnel pour 3 biens   :

> l’ancien établissement thermal de Spa. Ce bâtiment de 1868 conçu dans le style néo-Renaissance par l’architecte Léon Suys, est unique dans sa typologie en Wallonie et même en Belgique. Il a été une des pierres angulaires de la toute récente reconnaissance de Spa comme patrimoine mondial, avec d’autres villes thermales européennes. L’inscription sur la liste du patrimoine exceptionnel circonscrite auparavant aux façades, au perron et au hall d’entrée, se voit élargie à l’extension de classement notifiée par arrêté en date du 15 décembre 2021.

> le site du Grand Paysage de la boucle de l’Ourthe à Esneux et Neupré . Dorénavant est reconnu comme exceptionnel   : le site du Grand paysage de la boucle de l’Ourthe, avec la précision suivante «   à l’exception du hameau de Fêchereux, défini par la zone d’habitat à caractère rural, la zone de loisir et la Z.A.C.C. du plan de secteur, limitée au sud par le point haut de la berge de l’Ourthe   ».

> l’Hôtel de ville à Liège . Aux façades de l’Hôtel de ville, viennent s’ajouter «   l’ensemble des façades et toitures   ; la totalité des espaces intérieurs à l’exclusion des locaux sous combles   ; l’ensemble de la cour d’honneur, avec le perron, ses deux bassins en pierre ainsi que la grille en hémicycle qui la délimite   ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Limbourg (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION