7 ans de prison requis contre un beau-père violeur d’une fillette âgée de 10 ans

Le beau-père d’Olne a reconnu les faits à l’audience.
Le beau-père d’Olne a reconnu les faits à l’audience. - Prétexte Belga

Les faits avaient débuté lorsque la victime était âgée de 10 ans et avaient perduré pendant 4 ans. Ils avaient été dénoncés en 2019 lorsque la victime avait rédigé une lettre à sa mère et y avait expliqué la situation problématique qu’elle vivait avec son beau-père, le compagnon de sa mère. Elle avait révélé que, depuis qu’elle était âgée de 10 ans et jusqu’à ses 14 ans, le prévenu lui avait imposé des scènes de viols et d’attentats à la pudeur.

Le prévenu avait d’abord contesté les faits et soutenu que la jeune fille avait monté une cabale contre lui, parce qu’il avait écarté son petit copain. Mais l’enquête avait révélé qu’il présentait un double visage, évoluant entre le rôle du beau-père gentil et celui de pervers.

La jeune fille subissait d’importantes pressions de la part de son beau-père, suspecté de rester en couple avec la mère pour être proche de la fille qu’il considérait comme sa compagne.

En aveux devant le tribunal

Après avoir longtemps nié les faits, le prévenu a fait des aveux devant le tribunal et a reconnu les préventions. Le parquet a requis contre lui une peine de 7 ans de prison. Son avocat, Me Croisier, a plaidé une peine assortie d’un sursis et de mesures probatoires.

Le jugement sera prononcé le 17 juin.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Liège (prov. de Liège)Olne (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers