Guerre en Ukraine: au moins cinq civils tués dans la région de Lougansk

Guerre en Ukraine: au moins cinq civils tués dans la région de Lougansk
Reuters

Quatre civils ont été tués à Severodonetsk, capitale régionale sous contrôle des autorités ukrainiennes que les Russes cherchent à conquérir, et 50 immeubles y ont été endommagés, a-t-il souligné. Un homme a aussi été tué par un obus à Komychouvakha, à 50 kilomètres de Severodonetsk.

« Les habitants de Severodonetsk ont oublié ce que c’est qu’un cessez-le-feu d’au moins une demi-heure », a écrit Serguiï Gaïdai sur Telegram. « Les Russes pilonnent sans cesse les quartiers résidentiels ».

Pavlo Kyrylenko, gouverneur de Donetsk, une autre région du Donbass dans l’est de l’Ukraine, a fait état jeudi soir de cinq civils tués dans la journée.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de mener un « génocide » dans le Donbass, dans son adresse vidéo jeudi soir.

« L’actuelle offensive des occupants dans le Donbass pourrait vider la région de ses habitants », a affirmé M. Zelensky, accusant les envahisseurs de chercher à « réduire en cendres » Severodonetsk et d’autres villes de la région.

Les forces russes procèdent à des « déportations » et des « tueries de masse de civils » dans le Donbass, a poursuivi M. Zelensky, dénonçant « une politique évidente de génocide menée par la Russie ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde