21 morts dans des frappes de bombardiers stratégiques près d’Odessa

21 morts dans des frappes de bombardiers stratégiques près d’Odessa

D’après le commandement ukrainien du front sud, ce sont des Tupolev Tu-22, des avions datant de la Guerre froide et conçus pour emporter des charges nucléaires, qui ont lâché de la mer Noire des missiles Kh-22 contre des bâtiments civils d’une petite ville côtière au sud d’Odessa.

«L’ennemi a frappé de trois missiles le village de Serguiïvka, dans le district Belgorod Dnistrovsky. Un grand immeuble a été détruit ainsi qu’un complexe touristique», a expliqué sur Telegram le gouverneur régional, Maksym Martchenko.

«Vingt-et-une personnes ont été tuées, dont un garçon de 12 ans. Trente-huit sont à l’hôpital, dont cinq enfants. Deux enfants sont dans un état grave», a-t-il précisé.

«Il n’y avait pas la moindre cible militaire» à cet endroit, a-t-il souligné.

«J’insiste: il s’agit d’une terreur russe délibérée et non de quelques erreurs ou d’une frappe de missile accidentelle», a dénoncé dans la soirée le président Volodymyr Zelensky.

«J’appelle nos partenaires à fournir à l’Ukraine des systèmes de défense antimissiles aussitôt que possible. Aidez-nous à sauver des vies», a de son côté écrit sur Twitter le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kouleba, qualifiant la Russie d’"Etat terroriste».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, interrogé sur le sujet, a assuré que les forces russes n’opéraient «pas sur des cibles civiles» en Ukraine.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde