Ronny Deila avant le match du Standard face à Louvain: «Ce mercato est stressant»

Ronny Deila avant le match du Standard face à Louvain: «Ce mercato est stressant»
Belga

Perdre ne doit pas être une habitude, même si cela faire partie du jeu. Par contre, proposer ce qu’a proposé le Standard samedi passé à Westerlo, « ce n’est pas acceptable », estime Ronny Deila. « Je peux accepter que l’on perde en étant organisés, car cela arrive. Mais pas dans d’autres situations. Sans organisation, sans discipline, nous ne sommes rien. Nous devons revenir aux bases face à Louvain ce dimanche. » Ce sera sans Selim Amallah, suspendu : « Nous avons plein de solutions, ajouter Bokadi sur le terrain, mettre Nico (Raskin) en dix… Son absence ne doit pas changer tout le système de jeu. »

Dans un souci de pure honnête, le coach du Standard n’a également pas éludé l’épineux sujet de mercato estival qui tarde à s’animer du côté de Liège, alors que la saison avance et que le mois août file. « Je ne suis pas inquiet, mais c’est clair que c’est un marché stressant pour nous », avoue Ronny Deila. « Nous pourrions jouer toute la saison avec Emond et Ohio devant, mais ce ne serait pas l’idéal. Je m’attends à des arrivées supplémentaires, car nous devons augmenter la qualité du noyau. Mais je ne peux que constater que le fossé se creuse avec des clubs comme l’Antwerp et Bruges. Aujourd’hui, nous devons construire une équipe avec ce que l’on a. Ne pas jouer l’Europe est un vrai désavantage », conclut le Norvégien qui avoue avoir essayé de faire venir Jens Petter Hauge, mais son compatriote a décidé de rejoindre La Gantoise, engagée en Europa League. Le raisonnement est-il le même pour Teddy Teuma, qui a confirmé ce jeudi l’intérêt du Standard à son égard ? « La réponse est dans votre question », a rétorqué Ronny Deila.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard