Jens Verbrugghe revient sur son incident aux Mondiaux: «Je dois tourner la page»

Jens Verbrugghe revient sur son incident aux Mondiaux: «Je dois tourner la page»
Photo News

«Je suis venu à ce Championnat du monde en bonne forme et je voulais essayer de bien faire, mais ceci est arrivé», faisant référence au rejet de son vélo lors d’un contrôle de dernière minute.

«Après les championnats européens au Portugal, j’ai renvoyé mon vélo à mon équipe pour qu’il soit prêt pour le reste de la saison. Là, mon pédalier a été changé, ce que je ne savais pas. Ensuite, je me suis entraîné sur ce vélo pendant un mois avec un braquet de 53 (au lieu du 52 autorisé). Je n’ai pas ressenti la différence. J’ai également roulé avec ce matériel lors du contre-la-montre à Aubel. Le vélo a été contrôlé là-bas, donc je pensais que tout allait bien.»

«Lors du contrôle pour la Coupe du monde, deux ou trois heures avant la course, personne n’a rien remarqué», a ajouté le coureur, «mais lors d’un dernier contrôle juste avant le contre-la-montre, le vélo a été rejeté. J’ai dû soudainement utiliser un vélo de rechange de Ridley. Mon résultat n’était donc pas bon. C’est très malheureux et c’est dû à une erreur humaine, en partie mon erreur aussi. Une erreur que je n’ai pas remarquée. Mais de toute façon, c’est arrivé, c’est terminé et je dois maintenant essayer de tourner la page et me préparer mentalement pour la course sur route.»

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Aubel (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Cyclisme